au coeur de la NATURE…
Perte de Poids

Le désir de perdre du poids est alimenté par les médias, l’industrie cosmétique… Nous vivons dans un monde à solution rapide… Un poids excessif est un symptôme de digestion et de métabolisme perturbés.

En savoir plus…

Naturopathie

Consultation pour Revitaliser tous vos systèmes, Optimiser votre puissance naturelle de guérison, Nettoyer vos toxines, Soigner la cause des maladies..

En savoir plus...

Nettoyage du Foie – Témoignages

06-06 – Email de Sandy (49 ans) – Après avoir été malade et en médication pendant 2 ans, j’ai découvert que j’avais un « foie gras ». Je sais que le foie est une partie importante du système immunitaire et j’étais souffrante de divers symptômes d’un foie malsain : insomnie, poids, jaunissement des yeux, problèmes de sinus et surproduction de mucus, douleur à l’épaule droite et la liste continue. J’ai commencé le nettoyage du foie en décembre 2018 et le fait toutes les 4 semaines depuis. Les 4 premières heures du 7ème jour, j’ai expulsé des centaines de boules vertes allant de 2 cm à quelques mm. Le dernier nettoyage a été fou, j’ai expulsé moins de boules vertes mais beaucoup
et beaucoup de gravier jaunâtre, y compris 2 boules énormes, dont un qui
semblait être entièrement composé de gravier compacté à la fin de la journée après le nettoyage. Les douleurs dans mon bras sont moindres, je dors et la production de mucus est nettement inférieure. Je continuerai de faire le nettoyage pour au moins 6 mois supplémentaires.
05-04 – Email from Steven (39 ans)- J’ai des problèmes de sinus et des maux de tête depuis que je suis enfant, et je commençait à avoir mal aux bras, un effet secondaire de mes médications. Après deux nettoyages, je n’ai plus de douleur, mes problèmes intestinaux ont disparu, et mes sinus se sentent bien et je n’ai plus de maux de tête que j’avais depuis que j’ai 8 ans. Le premier nettoyage que j’ai eu environ 150-200 pierres cristallisées sombres. La seconde j’ai sorti environ 120 pierres vertes. J’ai utilisé du kefir de pomme avec de la racine de guimauve pour le 1er nettoyage et du du cidre de pomme pour le second … je vais continuer à faire les nettoyages avec le kéfir de pomme avec de la racine de guimauve (goût si délicieux) bien qu’il soit accompagné de quelques flatulences, mais j’ai libéré des pierres vert foncé le 5ème jour … ai terminé par un nettoyage en hydrothérapie le 9ème jour. Je me sens bien et vérifie ce qui se passe pendant que je continue à rincer.
07-07 – Email de Dérek (58 ans) – Bonjour, j’ai effectué 18 nettoyages du foie au cours des 6 derniers mois. Mon foie semble avoir été totalement bloqué tout comme ma vésicule biliaire parce que j’étais incapable de boire de l’alcool ou de manger de la nourriture sans nausées et des douleurs au dos. Ces nettoyages ont produit bien plus de deux mille petits pois calculs hépatiques. Certains aussi gros qu’une gomme à crayon, l’un des plus grands était très
dense, vert bleu foncé, lisse d’un côté et de l’autre côté, la bile avait
réussi à couper les canaux d’écoulement. J’ai aussi produit une pierre composite marron, des brins de bilirubine et de palmitate de calcium liés à la secrétions bactériennes. La totalité des symptômes graves ont cessé, quelques taches de décoloration hépatique sur ma joue s’estompent et mes cheveux grisonnants semblent devenir plus foncés.
18-05 – Email de Patricia (40 ans) – Mon expérience a été géniale. J’étais souvent constipée et avais beaucoup de maux de tête. Après quelques séances, je peux dire que je me sens beaucoup mieux. Plus de constipation et plus de maux de tête. Je vais régulièrement aux toilettes maintenant. Je l’ai même recommandé à un ami qui est satisfait des résultats. Merci
03-04 – Email de Félicité (60 ans) – Tellement génial de partager mon expérience du nettoyage du foie, car je n’ai pas encore rencontré de personne qui connaît cet outil incroyable pour restaurer la santé. Je viens terminé mon 10ème nettoyage en deux ans. Mon premier nettoyage m’a fait peur, j’étais au milieu d’un nettoyage intestinal intense, éliminant toutes sortes de débris accumulés depuis des années avec un système de digestion lent depuis l’enfance, (je
pensais que mon système lent était normal). Non, ce n’est pas normal. Je n’avais aucune idée que cela était lié à mon foie congestionné, mais il est logique que mon côlon toxique résultait de bien d’autres systèmes déséquilibrés en amont. Mes deux premiers nettoyages ont donné des centaines de pierres vertes, mais je ne ressentais aucune différence, mon troisième nettoyage n’a pas été une bonne expérience, des sueurs nocturnes, je n’ai pas pu dormir, nausées et ce n’était pas mieux le lendemain matin, je me suis juré que c’était le dernier. Quelques mois plus tard, quelque chose me poussait à en faire un autre nettoyage et je suis tellement contente de l’avoir fait, j’aurais raté la magie de faire les 4ème, 5ème et 6ème. C’était incroyable – j’ai expulsé de nombreuses pierres, paillettes, graviers et me suis vraiment sentie en bonne santé mais aussi un peu fragile car je crois que je suis en cours de guérison. Je vais certainement faire un nettoyage chaque année pour l’entretien, afin de rester en bonne santé pour le reste de ma vie. Sans le nettoyage du foie, je ne pense pas que j’aurais pu retrouvé ma santé par le seul nettoyage du côlon, pour moi, cela allait de pair.
21-06 – Alexia (35 ans) – Merci de partager vos expériences. J’ai commencé mon 1er nettoyage du foie il y a 2 mois et comme vous l’avez mentionné, j’ai senti la différence dès le premier jour. L’une des meilleures expériences est d’avoir une peau plus lisse !
06-03 – Email de Abigaël (47 ans) – J’ai effectué 8 de ces nettoyages, en utilisant un protocole très similaire au vôtre. J’ai utilisé un mélange d’1 cc d’acide L-malique, 1 cc de pectine de pomme, de la stévia dans 1 litre d’eau chaque jour pendant 5-7 jours en préparation. Je fais ça parce que le sucre dans le le cidre de pomme affecte mon problème de candidose. Je n’ai jamais pris l’epsom supplémentaire plusieurs jours avant et après le rinçage. Mais je le fais la nuit et le matin après. Je ne limite mes graisses alimentaires que le jour du nettoyage. Ce nettoyage est à coup sûr beaucoup plus productif à la nouvelle lune. Ces nettoyages ont grandement amélioré ma santé. Je n’ai plus besoin de médicaments thyroïdiens. Mes digestions se sont améliorées. Ma peau s’améliore. J’ai plus d’énergie. A chaque nettoyage, je me sens mieux. Je n’ai jamais plus de nausées, de vomissements ou de difficultés à dormir pendant le nettoyage.
23-02 – Email de Myrtille (46 ans) – Bonjour. Mon premier nettoyage du foie a réussi et de nombreux symptômes ont disparu : perte de cheveux, tendinites, maux de tête, sautes d’humeur, mauvaise qualité de sommeil, digestion … Bref c’est incroyable. J’ai été rassurée par un ami qui m’a dit que c’était indolore, contrairement aux crises de la vésicule biliaire que j’avais connues. Après le traitement, j’ai subi une autre échographie qui montrait une amélioration partielle à la grande surprise du médecin qui l’a comparé aux résultats antérieurs à la traitement. Je ferai mon deuxième nettoyage.
14-02 – Email de Claire (37 ans) – Bonjour, je suis hydrothérapeute du côlon et naturopathe. À ma grande surprise, ce nettoyage du foie n’est pas enseigné dans les écoles d’hydrothérapie ou de naturopathie. J’ai découvert le traitement grâce à mes clients et a été rassuré de le réaliser avec un professeur avec qui j’ai parlé à la fin de mon cours et qui est très compétent. Je connais de nombreuses façons de nettoyer le foie à l’aide d’homéopathie, remèdes, mixtures, et ainsi de suite … ces méthodes n’ont jamais réglé mes problèmes de constipation et intolérances. Je suis ravie d’avoir eu le courage de le faire malgré tous les échos de prévention qui pourraient être vus et maintenant je suis impatiente de le faire à nouveau ce mois-ci ! L’huile d’olive et le mélange de jus de pamplemousse était agréable à boire. J’ai dilué le sulfate de magnésium dans un bouteille d’eau le matin du traitement et n’ai rencontré aucun problème le boire. J’ai dormi comme un bébé et le lendemain matin, je me suis débarrassée de pierres vert pomme et des graviers tout au long de la journée. Ayant appris l’iridologie, j’ai pu voir que certains vaisseaux ne sont pas plus éloignés de la proximité de l’iris et la sclère est beaucoup plus blanche, mes yeux brillaient le matin d’après. Surtout, j’ai ressenti un phénomène énergisant de purification par l’absorption de l’huile d’olive et du jus de pamplemousse. Avec l’irrigation colique qui a suivi, de de la graisse a été évacuée.
17-01 – Email de Boris (59 ans) – Bonjour, je fais des traitements hépatiques mensuels depuis début 2015. Le résultat : meilleur forme, plus de psoriasis sur les coudes et sur les ailes du nez et le front, disparition des taches brunes sur le visage et des mains, plus de douleurs liée à l’arthrose, meilleur teint et respiration de la peau, beaucoup moins de fatigue la nuit et ainsi de suite…
08-01 – Email de Rachelle (41 ans) – Salut, j’ai finalement décidé de faire une cure de désintoxication du foie après y avoir réfléchi pendant un an. Je n’ai pas senti de dégoût de boire le sulfate de magnésium ni le jus de pamplemousse mélangé avec l’huile d’olive et je n’ai pas eu une seule nuit d’insomnie pendant les deux premières séances. J’étais déjà très satisfaite des résultats après la première désintoxication : les maux de tête ont disparu comme par magie un peu comme l’acouphène, aucune douleur dans mon omoplate, ayant souffert des entorses récurrentes, plus de douleurs aux jambes, moins de courbatures après exercice comme si je n’avais pas de douleurs, alors qu’avant je devais attendre 5 jours pour que cela cesse. Moins de peine avant les menstruations, moins d’irritabilité. Quels excellents résultats. J’encourage ceux qui hésitent encore à franchir le pas.
30-12 – Email de Nelly (50 ans) – Bonjour. Pour résumer ma situation, je suis passé d’un grand manque de vitalité à un meilleur bien-être physique dans un premier temps, puis la possibilité de réellement bouger à nouveau. J’en suis à mon 4ème nettoyage. J’ai recommencé à vivre ! Je pense, en utilisant mes propres mots, que je me suis progressivement empoisonnée (système digestif fonctionnant mal, énorme gain de poids, hypertension, mauvais cholestérol).
Voilà, je ne peux pas vous dire quel est mon taux de cholestérol parce que je n’ai fait pas encore faire de test sanguin, mais l’impact sur ma vitalité est indéniable. Je n’ai même pas eu une autre bouffée de chaleur.
29-11 – Email de Régine (67 ans) : Souffrant de plusieurs problèmes de santé, j’ai décidé de faire un nettoyage du foie en mai. Les premiers effets sont apparus très rapidement : • Perte de poids comprise entre 3 et 4 kg • Plus de ballonnements et de flatulences • Disparition complète du psoriasis sur mes jambes et mes coudes que j’avais quand j’étais enfant qui avait réapparu après 15 ans, la zone sur la peau où il manque un peu de pigment. Je ne m’attendais pas à ces résultats. D’un autre côté, mes problèmes de douleur sont résolus, j’ai pris un peu de poids depuis et pense faire un autre nettoyage début de décembre. J’espère ce témoignage encouragera les personnes atteintes de psoriasis…
22-11 – Email de Thierry (51 ans) – J’ai commencé le nettoyage du foie en décembre 2014 (auparavant j’avais fait une irrigation du côlon 3 jours avant mon premier traitement hépatique). La première nuit était correcte (sentiment de dégoût après avoir bu l’huile d’olive / pamplemousse qui a duré environ 2 heures) et évacuation des premières pierres le lendemain à partir de 10h30 – pas de douleur, l’évacuation s’est poursuivie le dimanche mais n’a rien à voir avec les gastro-entérites. ensuite 3 jours plus tard, j’ai fait une autre irrigation colique pour tout nettoyer. À ce jour, je suis à mon 10ème nettoyage du foie (je continue toujours à irriguer le côlon le 3ème jour après la cure). Pendant les 10 nettoyages j’ai essayé l’huile d’olive / jus de citron mélange que je préfère et il a les mêmes effets. Chaque nuit n’était pas si agréable (parfois j’ai eu envie de vomir pendant plusieurs heures et / ou mon ventre était
gonflé) mais le jour après, je me suis toujours sentie plus en forme avec un sentiment de bien-être. Chaque fois, le jour d’après, j’avais une « bonne récolte » de pierres vertes ou jaunes et un genre de sable. À l’âge de 20 ans, on m’a diagnostiqué la maladie de Gilbert (pas trop grave mais souvent la partie blanche de mon œil est jaune, je souffre de fièvre, d’irritabilité
et dégoût pour tous les aliments gras) et j’ai également souffert de plaies à la vésicule biliaire. Depuis les nettoyages du foie, je n’ai presque jamais froid, la partie blanche de mon œil
est très claire et j’ai plus d’énergie. En conséquence, je pense faire un nettoyage trimestriel à partir de 2016, puis deux fois par an après. Je suis convaincu que plus mon foie sera détoxifié, plus je me sentirai de mieux en mieux.
05-07 – Contact par téléphone de Charlotte (49 ans) – Bonjour, j’ai lu de nombreux témoignages : mon premier traitement était en mai 2014 et je fais le 12ème en juillet 2015. Je continue d’expulser des petites boules ou granules. Je suis épuisée mais continue parce qu’en fait, la douleur désarmante dans mon l’épaule droite (calcification) a disparu, j’ai retrouvé de l’énergie retrouvée et ne ressent plus le besoin de dormir après les repas. Je vais maintenant espacer les nettoyages tous les deux mois. Bonne chance à ceux qui auront envie.
28-06 – Email de Louis-Pascal (48 ans) – J’ai 48 ans et je suis à mon 5ème nettoyage du foie. Le troisième d’affilée et je vais continuer. Encore merci pour cette méthode. J’ai été en surpoids et souffrait d’importantes douleurs articulaires, qui ont diminué considérablement. En même temps, j’ai perdu du poids, je me sentais beaucoup mieux après les nettoyages. Boire le «potion» de 10 heures n’est pas très agréable, mais pour la première fois, j’ai pu dormir et ce matin je me sens très bien. Ma peau est propre, comme l’a également soulignée ma partenaire (pour changer, elle veut aussi essayer le nettoyage du foie). C’est comme si j’étais plus jeune. Le processus n’est pas très agréable, mais il est purifiant et efficace.
 21-06 – Email de Benoît (48 ans) – J’ai enduré cinq ans de souffrance, pendant lesquelles mon ostéopathe a traité divers problèmes liés à ma vessie et mes intestins. En relations à mes intestins, j’ai arrêté la consommation de gluten et le problème s’est résolu en trois
journées. Pour la vessie, j’ai découvert le nettoyage du foie et je l’ai essayé. Les resultats étaient positifs dès la premières foie et après le troisième, ma douleur au dos est finalement descendue vers le bas (côté central droit). Je peux manger comme avant sans aucun problème digestif, dont je souffrais depuis des années.
 06-06 – Email de Victoria (46 ans) – Avant mon premier nettoyage du foie, je ne pouvais rien avaler, rien que de penser de m’asseoir à table me rendait malade, suivi d’une envie de vomir. J’ai senti des nausées toute la journée et des douleurs dans l’omoplate droite. J’ai eu plusieurs crises qui se sont apaisées après une heure de douleurs aiguës. Depuis le nettoyage, j’ai retrouvé ma faim, sans nausée et la douleur a disparu.
 19-05 – Email de Julien (67 ans) – Je viens de terminer mon sixième nettoyage du foie au rythme d’un par mois. Un résultat surprenant est que depuis le premier nettoyage, ma tension artérielle reste autour de 120/70/60, ce qui est fondamentalement une valeur de 20/10 de moins qu’avant (vers 140/80). Après l’expérience de ces six nettoyages, j’ai deux suggestions : Au lieu de 1 litre de jus de pomme par jour, je bois 250 cl de pur jus de cerise par jour (1/4 de la quantité car sa teneur en acide malique est 4 fois plus concentré) – je trouve que ça a un très bon goût et il y a moins d’apport liquide – Pour la préparation du côlon, je prends 3 ou 4 cuillères à café d’huile de ricin (par 80 kg de poids) le 5e matin nettoyage et aussi le jour 9 pour nettoyer le côlon après le nettoyage du foie ; je continue évidemment de prendre le sulfate de magnésium les jours 6 et 7 – je trouve l’huile de ricin plus douce que les autres méthodes (hydrothérapie du côlon, sulfate de magnésium ou Colosan).
 15-05 – Email d’Estelle (34 ans) – Je viens de terminer le deuxième nettoyage, ma peau est déjà plus belle, j’ai moins de rétention d’eau, je suis plus dynamique et de bien meilleure humeur. Le nettoyage du côlon est tout aussi important que le nettoyage du foie dans le processus. La deuxième fois, j’ai remplacé les 6 litres de jus de pomme par de l’acide malique, qui est difficile à avaler le premier jour mais on s’y habitue dès le deuxième jour.
  15-05 – Email de Romuald (29 ans) – Bonjour ! Tout d’abord merci pour cette richesse d’informations! J’ai fait une douzaine de nettoyages du foie au cours des trois dernières années en raison d’un diagnostic de maladie intestinale, il y a 7 ou 8 ans. Franchement, j’étais sceptique après avoir essayé plus ou moins tous les remèdes naturels qui existent. Et même si je n’ai pas un passage impeccable des selles à ce jour, les symptômes les plus difficiles ont disparu, les crampes et les douleurs intestinales suivies de diarrhée ont totalement disparu
à très peu d’exceptions près. Je voulais vous faire savoir que cela peut probablement aider d’autres personnes souffrant du syndrome du côlon irritable comme moi !
  01-05 – Email de Hubert (42 ans) – J’ai fait mon premier nettoyage du foie il y a deux semaines. J’ai suivi le conseil de ne pas manger quoi que ce soit pour le déjeuner et de boire du jus de pomme six jours avant … Le sel d’Epsom a mauvais goût (la quatrième dose, le lendemain à 8h00 me dégoûtait), mais le mélange huile / pamplemousse a presque bon goût. Pas de problème pour s’endormir dès 22h30 et ai dormi profondément jusqu’à 6h00. Quand je me suis levé, j’ai eu des nausées, un goût d’huile, mais les inconvénients ont rapidement disparu. Ensuite les premières pierres ont été excrétées, une centaine environ le lendemain matin. Pendant cette cure, je n’ai ressenti aucune douleur. Depuis lors, les rhinites chroniques, l’une des principales pathologies, ont considérablement diminué. Je me sens un peu plus léger et peux me vanter d’une plus grande lucidité. Aucune amélioration pour l’eczéma affectant mes mains. Quoi qu’il en soit, je me sens motivé pour continuer à faire ces cures.
  20-04 – Email de Michelle (36 ans) – J’ai fait mon premier nettoyage mardi dernier. Depuis lors, je n’ai plus mal au dos et la sensation de satiété après les repas a disparu depuis longtemps ! Et le lendemain matin ! Quel changement ! Il y a vraiment un AVANT et un APRES NETTOYAGE ! Je recommence dans un mois. Telle est la réponse, après des séances avec un ostéopathe viscéral qui n’a réussi à soulager mes symptômes que pendant quelques jours !
  06-04 – Email de Ludivine (38 ans) – Mes quatre premiers nettoyages n’ont aucun effet éblouissant. J’étais déçue et me demandais si je faisais tout bien pour que cela fonctionne. Le 5ème nettoyage a été bien mieux et les effets immédiats étaient très agréables : mes plaques de psoriasis avaient disparu et j’ai retrouvé le sourire, la joie et la confiance.
  04-04 – Email de Myriam (43 ans) – Bonjour, après deux nettoyages du foie, les triglycérides (2,10 et maintenant 1,46) et le cholestérol (2,80 g et maintenant 2,21) est revenu à la normale !!! Super. Je continuerai demain pour mon troisième nettoyage.
  28-03 – Email de Martin (55 ans) – Bonjour. En septembre de cette année, j’ai eu des problèmes liés à des difficultés de digestion / assimilation : douleurs « hépatiques », selles complètement blanches, fatigue sévère pendant la digestion. Le médecin a vérifié les calculs biliaires et a commencé à me parler d’ablation de la vésicule biliaire. Après échographie, les résultats ont montré l’absence de calculs biliaires mais la présence d’un foie gras (stéatose) et un peu de cholestérol. Je suis à mon troisième nettoyage. Le premier était surprenant: une quantité incroyable de choses est sortie lors des évacuations, une sorte de pelote de 2 / 3 cm de fibre. Les évacuations des deux autres ont diminué. Je sens qu’il y a encore quelques nettoyages devant moi, mais cela est devenu une forme d’hygiène corporelle interne pour moi. Les résultats sont nombreux : Disparition d’inconfort dans le dos, perte de lourdeur dans l’abdomen, et j’ai repris ma volonté de vivre avec beaucoup d’énergie, des selles normales, le désir et le plaisir de manger des choses «saines» (pas de matières grasses, de sucre, etc …). Je n’ai pas encore fait réévaluer mon foie. Il n’y a pas de réelle raison médicale à le faire car je n’ai aucun symptôme suggérant qu’il y a un problème. Le mal de dos n’est pas revenu, ma relation avec la nourriture a changé avec une sorte de dégoût pour la malbouffe, l’alcool et les graisses / sucres.
  15-05 – Email de Damien (35 ans) – Motivé par les nombreux témoignages, j’ai décidé de faire cette cure. J’ai échangé le jus de pamplemousse avec du citron que je trouve meilleur. Depuis le nettoyage final, je n’ai plus de pierres ni d’allergies. Je suis toujours en bonne forme même après 6 heures de sommeil. J’étais un lourd dormeur alors que je dors maintenant 6-7 heures et je suis en grande forme. je n’avais aucune allergie pendant les vacances d’été, mon vitiligo a gagné en pigmentation (de blanc à rose). Depuis le traitement, je ne mange pas autant de viande, je n’en ai plus en envie, au lieu de cela, je mange beaucoup de fruits, légumes, poissons et plus de Coca, Redbull, thé glacé … Je les trouve maintenant trop sucrés.
  06-01 – Email d’Anna (36 ans) – Je viens de faire mon premier nettoyage du foie entre la pleine lune et la nouvelle lune, comme conseillé. J’ai sorti beaucoup de petits pois verts 100’s. J’ai expérimenté des pierres noires, des selles grasses et a vu quelques petites pierres blanches, ainsi que de la mousse, beaucoup de « mousse ». Je suis en surpoids et j’ai vu mes calculs biliaires par ultrason. Pendant le nettoyage, j’ai perdu 2 kg ! A regrets, j’ai gagné les 2 kg. Je ne suis plus à longueur de temps fatiguée et je dors beaucoup moins. J’ai encore des douleurs au genou droit et je n’ai vu aucun résultat sur ma peau. Mes yeux se sont éclaircis. Mon ballonnements, surtout après les repas, ont disparu. Le seul inconvénient était
le sel d’Epsom que je trouvais horrible (j’ai utilisé une paille) et mon mal aux fesses à rester assise aussi longtemps aux toilettes. Je vous recommande de l’essayer et n’oubliez pas de faire un lavement ou une irrigation du côlon avant et après le nettoyage. Je vais aussi faire une autre échographie pour voir si j’ai encore des calculs biliaires.
  29-12 – Email d’Hélène (66 ans) – Merci à tous ceux qui ont écrit un témoignage, cela m’a vraiment incité à entreprendre ce nettoyage. Depuis le printemps, j’ai fait cinq nettoyages, je ne pouvais pas les faire régulièrement, une fois par mois, mais voici les résultats. Les taches brunes que j’avais sur mes mains s’estompaient de plus en plus après chaque nettoyage. La douleur dans mon bras et mon épaule et dans les fesses et à droite de la cuisse a disparu dès le premier traitement. Au printemps, la pression intraoculaire était de 20 et 22. En août, elle est tombée à 14 dans les deux yeux et à la vérification de novembre, elle est restée 14. L’ophtalmologiste était ahuri! Néanmoins, il ne m’a posé aucune question. Je vais faire le 6ème nettoyage en janvier même si les boissons ne sont pas très agréables au goût.
  13-12 – Email de Nora ( 39 ans) – Bonjour. Depuis août 2014, j’ai effectué cinq nettoyages hépatiques. Pendant des années, j’avais un eczéma au cou. Je ne l’ai plus. J’ai eu des problèmes de digestion qui ont maintenant diminué. Je ne me sens plus fatiguée. De plus, je n’ai pas souffert d’une allergie au pollen (fièvre, conjonctivite, picotements à la bouche, somnolence) alors que pendant quinze ans j’en ai tellement souffert que cela me mettait dans un état de fatigue de la mi-août au mois de septembre. C’est une guérison fantastique et j’ai encouragé beaucoup de gens à le réaliser. 
  21-11 – Email de Marc (67 ans) – Bonjour à tous. J’ai 67 ans. J’ai fait deux nettoyages il y a six mois et je dois admettre que j’ai été un peu négligent dans sa préparation : malgré le refus d’avaler la petite cuillère à café de sulfate de magnésium et ne pas suivre le régime de la semaine correctement, les résultats étaient visibles comme ceux qui m’entouraient ont noté quelques changements. J’ai repris la lecture des témoignages avec beaucoup de motivation,
à tel point j’ai suivi un régime avec de l’avocat, du pamplemousse, des noix, du brocoli, chou-fleur, riz etc … et le lendemain matin en prenant le pamplemousse et le mélange d’huile d’olive etc … j’ai ramassé des boules jaune vert marron comme des pois chiches et des quantités plus importantes que mes deux premiers essais. Cependant, ce qui est remarquable, c’est
que pour obtenir un prêt hypothécaire, j’avais besoin d’un certificat de bonne santé, ai rendu visite à mon médecin : Cholestérol: le 24/10 3,40g/l et le 20/11 2,38g/l – HDL : le 24/10 0,85g/l et le 20/11 0,88g/l – LDL: le 24/10 2,32g/l et le 20/11 1,35g/l  – A part ça, je suis en très bonne forme physique et mentale, je faisais une sieste d’1 heure après les repas, je passe maintenant ma journée en forme malgré mes actives occupations. Je peux plus en faire plus, mais c’est incroyable ce que les produits naturels peuvent faire sans détruire notre organisme. LA NATURE EST LA PHARMACIE et non les laboratoires agréés.
  31-10 – Email de=’Arthur (48 ans) – Bonjour. Cela fait maintenant presque un an que je souffre de douleurs au foie du côté droit, accompagné d’un endroit très désagréable derrière l’omoplate sur le même côté. Malgré quelques visites chez l’ostéopathe, chez le médecin et quelques échographies et d’autres analyses plus tard, ma condition ne s’améliorait pas, au contraire, on me parlait d’ablation de la vessie. Même si les scans ne révélaient rien de spécifique ! J’ai décidé d’essayer un nettoyage du foie, me sentant confiant après lu tous les témoignages. Résultats du premier essai: la douleur sur mon côté droit est toujours là (et pour de bonne raison puisqu’un spécialiste a diagnostiqué une luxation de la côte), mais le point douloureux au dos a disparu mais en plus, dans quelle forme je suis !!! Sommeil silencieux et réparateur (auparavant je me réveillais déjà très fatigué), plus d’énergie après les repas, meilleure digestion et en grande forme sur mon vélo ce qui encourage mes collègues à demander un test de dopage ATV. J’ai l’intention de recommencer régulièrement, chaque fois que j’en ressentirai le besoin. Il est vrai que le processus n’est pas très agréable, mais il est rentable en échange du bien-être que j’ai trouvé. À tous ceux qui hésitent, je dis : allez-y, il n’y a pas de risques, que des avantages. A près 45/50 ans, nous oublions ce que c’est que de se sentir la vingtaine.
  21-10 – Email de Sophie (56 ans) – Bonjour, j’ai fait mon premier nettoyage du foie début septembre. Super, j’ai retrouvé la sensation de faim que j’avais perdue, un sommeil profond et réparateur, une meilleure digestion et une plus grande concentration. Mon allergie oculaire a diminué considérablement. Je viens de faire le deuxième nettoyage. Je me sens légère, positive et j’ai beaucoup plus d’énergie.
  15-10 – Email d’Alex (27 ans) – Bonjour, j’ai commencé mon premier nettoyage du foie le 27 septembre. Quelques calculs biliaires ont été libérés le matin du 28, mais ils n’étaient pas très gros. J’étais donc un peu déçu, mais cet après-midi, j’ai ressenti un sentiment de bien-être et une atitude plus positive. Moi qui donnais toujours l’impression de traîner un boulet de 15 tonnes, c’était presque comme si je m’en débarrassais et mes problèmes étaient beaucoup moins lourds ! J’ai terminé le nettoyage avec des séances d’hydrothérapie. Pour moi, le nettoyage du côlon est très important et offre également un sentiment de bien-être ! De plus, il est essentiel pour éliminer les boules qui peuvent obstruer le côlon. Une autre chose importante, j’ai expulsé des boules de graisse dix jours après le nettoyage du foie en utilisant
sulfate de magnésium. Je ferai un deuxième nettoyage le 25 octobre. Pour conclure, je dirait que le nettoyage m’a été bénéfique, je digère mieux, je suis moins fatigué et passe des nuits plus paisibles … Bref, tout est positif, sauf que j’étais très mal après mon nettoyage (sinusite et rhinite).
04-09 – Email de Clément (37 ans) – J’arrivais peu à peu à la fin de mon nettoyage du foie (11 nettoyages du foie en 2 ans – un tous les deux mois). Au onzième nettoyage, je n’ai plus de «pierres» ! QU’EST-CE QUI A CHANGÉ DANS MA VIE ? Sommeil : Mon sommeil est léger et facile – avant, je m’endormais très tard et c’est ce n’est plus le cas. Dormir devient plus naturel le soir et permet une régénération cellulaire plus facile. Écouter mon corps n’est pas plus difficile ou forcée. Je dors bien. J’ai l’impression d’avoir 15 ou 20 ans // Alimentation : Ma relation à la nourriture est maintenant plaisante et agréable. Le corps se rend compte qu’il mangeait beaucoup pour de mauvaises raisons. Je ressentais peu à peu de la tristesse dans le fait que je nourrissais mon corps pour avoir plus d’énergie ou couper le sentiment d’ennui et de solitude qui me submergeait par moment. Cette prise de conscience sans effort et rapide s’est transformée en joie. Le nettoyage du foie a promu en moi un besoin de choses douces, mais pas du genre raffiné, juste le sucre présent dans les fruits. Avant, je détestais les fruits et je ne les digérais pas correctement. Aujourd’hui, c’est un plaisir de les manger. J’apprécie la douceur de vivre quand je mange. Rien à voir avec la nourriture que je consommais auparavant, uniquement pour me stimuler… // Changement d’humeur : Je pense que mes émotions étaient stockées dans l’intestin et le foie. Par moment, je mangeais beaucoup de bonbons. C’est comme si j’avais stocké dans la matière ma tristesse après la mort de mon père et que ces émotions mélangées à de la nourriture malsaine s’étaient cristallisées dans des « pierres » graisseuses logées dans mon foie. Oser perdre ces toxines n’est pas toujours aussi simple que cela peut paraître. J’avais l’impression de perdre une partie de mon âme. Comme si j’osais brûler mes émotions et arrêter de faire des événements malheureux l’essence de mon identité. // Lorsque le corps s’habitue pendant 2 ans à 11 nettoyages du foie, il commence à offrir des solutions saines pour la nourriture, pour dormir, pour vraiment profiter de la vie. Je vous souhaite à tous de retrouver les joies et plaisirs simples de la vie, beaucoup plus intenses qu’elles apparaissent et qu’en tant qu’adultes, auxquelles nous avons renoncé. Il est possible de retrouver l’énergie et la vitalité que seuls les enfants possèdent lorsque le corps transforme et comprend que garder les toxines et les émotions est inutile.
  29-08 – Email de Bérénice (53 ans) – J’ai déjà fait un témoignage de cure en 2012. J’ai fait une douzaine de nettoyages du foie. Je le fais moins souvent maintenant, 1 tous les 6 mois en maintenance. Le dernier le traitement s’est bien passé, pas de nausée, pas de problème pour boire les potions, paisible les nuits, c’est juste du bonheur. Je pense que je dois être sur la bonne voie. Preuve : Depuis plusieurs années, le médecin me disait que j’avais trop de fer dans le sang et qu’à la ménopause, cela allait empirer. Il a dit que je devrais probablement faire des saignements … Et dans ma dernière analyse, surprise: le taux de fer s’est stabilisé, malgré ma pré-ménopause et je n’ai que très rarement mes périodes. Au regard des résultats, le médecin ne pouvait pas le croire au vu de mon dossier médical : « ha, eh bien, non, c’est bizarre, mais il n’y a plus rien d’anormal. » Un résultat auquel je ne m’attendais pas. Concernant mes sinusites et mes rhinites chroniques, aucune amélioration, tant pis.
  22-08 – Email de Sylvie (45 ans) – Sujette aux colites et aux problèmes intestinaux depuis mon enfance, elle a empiré avec le temps : ballonnements, cernes, arthrose, gaz putrides, indigestion, fatigue chronique, maux de tête fréquents, mauvaise haleine, anxiété, boutons, endométriose, douleurs menstruelles, nausées fréquentes après les repas, alternance de diarrhée et constipation, mauvais sommeil, perte de cheveux, taches de vieillesse sur les mains, … et j’ai dû oublier certains d’entre eux. Le déclic est venu quand mon poids a soudainement augmenté. Ni le jeûne, ni le régime, n’ont réussi à l’abaisser. J’ai donc fait une analyse de sang montrant des niveaux élevés d’oestrogène et de mauvaises graisses. Après la lecture de nombreux articles sur le nettoyage du foie, j’imaginais une connection entre mes problèmes et congestion du foie. Premier nettoyage : 25 juillet. Expérience avec le chlorure de magnésium ou nigari. Aucune expulsion le matin. Nuit tranquille. Le matin, ruisseau presque ininterrompu de matières brunes, boue, boules jaunes et verte. Je me sentais fatiguée depuis 3 jours. 2ème nettoyage deux semaines après le 3 août. Expérience avec du sulfate de magnésium cette fois. Comme la dernière fois, j’ai eu une bonne nuit et tout est sorti au cours des 2 jours d’après. Episodes d’excrétion de boules de graisse de différentes tailles (0,1 à 1 cm) et principalement jaune ou vert pâle. Étrangement, pas de sable et pas de boue. Puis dans l’après-midi, nouvelle expulsion de 4 ou 5 grosses boules de graisse vertes de 1,6 à 2 cm. Après avoir nettoyé le côlon, les jours suivants, certains sont sortis. 3ème nettoyage le 23 août. Suite à un lavement, et après mon 2ème verre de sulfate, une grande masse de mucus, de petites boules jaunes de graisse, vertes, brunes et quelques « brindilles » sont expulsés en une seule fois. Puis, dans la nuit, des gargouillis de ventre jusqu’au matin et le matin, j’ai rejeté comme un liquide brun, mélangé avec du mucus et des « pierres ». Pas de gros à l’horizon. J’ai eu des maux de tête pendant 2
journées. J’ai fait, entre les deux nettoyages, une cure de noix, et j’ai rejeté la semaine suivante un ver blanc, taille 4, 5 cm. Un prochain nettoyage du foie est prévue dans environ trois semaines. Résultats: je n’ai plus la sensation d’une « bouée » autour du ventre et des hanches. j’ai perdu du poids lors du premier nettoyage, des cernes et des taches sur la peau
atténués, ongles plus rosés, plus de confort intestinal, beaucoup moins de gaz, moins ventre, peau plus douce surtout sur les bras, moins fausse, moins d’addiction au sucre, désir accru de purification. Les inconvénients, des symptômes désagréables apparaissent, tels que des aphtes, des boutons sur le visage, plus d’halitose qu’auparavant. Je pense que c’est normal, en attendant que tout revienne à la normale et que le corps soit aussi comme neuf.
  15-05 – Email de ( ans) –
  15-05 – Email de ( ans) –
  15-05 – Email de ( ans) –
  15-05 – Email de ( ans) –
  15-05 – Email de ( ans) –
  15-05 – Email de ( ans) –
  15-05 – Email de ( ans) –
Categories